antéfixe automnal (extrait)

 

e temps glissait. Ou plutôt, je glissais dans le temps. La photographi

n’est pas de la peinture. Les feuilles mortes s’accumulaient derrière l

j’aurai utilisé l’ensemble des pellicules avant mon entrée à l’école de

l’une apparemment fonctionne. Donc il a été décidé de relayer l’exp

cre avait été relevée et les manœuvres pour sortir du port commenc

enise était loin maintenant. La brume enveloppait complétement mo

fendre son inscription dans les constitutions nationales et les traités i

e temps glissait. Je tentais le mode furtif et glissais dans le temps. L’o

cre était ma couleur préférée, celle de la terre ancestrale, des légend

modèle me regardait dans les yeux je disais je vois la vie en rose et j

ouge remplit à ras bord que je renversais sur sa jambe elle sourit en

brulais le carton à dessin et son contenu. Fin.

silence.

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s