Proposition 6 (atelier nouvelle)

Faudrait se couper de la réalité, qui dit. Y dit que ça. Il ne parle pas sinon. Il est silencieux. Il reste silencieux. Il n’aime que cela, je pense, le silence. Il aime écouter les bruits dans sa tête. Qui jamais ne le laisse en paix. Tic tac. Tic Tac. Ce n’est pas le temps qui passe. Tic tac. Tic Tac. Ce sont les images qui perlent d’un côté, qui perlent de l’autre. Et jamais ne s’arrêtent. Parfois, il parle. Et c’est un fleuve qui naît d’un barrage dévasté. Qui jette les mots les uns contre les autres. Certains rebondissent, essaient de trouver un passage, ralentissent, puis s’échappent comme ils sont venus, suivent le courant, hésitent et rejoignent la mer. Tout ce silence qu’il a en lui. Une noix, oui, c’est ce qu’il a vu la première fois qu’il est arrivé dans ce pays de montagnes et de neige. Il ne regardait pas les montagnes environnantes, éclatantes de santé. Non, il regardait ses pieds. Et la noix à ses pieds. Ses pieds à la noix qui l’avaient portés là. Et il était semblable à une noix sans son fruit. Coque vide. Cloche qui ne sonnait plus. Sonnant creux. Une partition désossée sans clé. Le sol, s’échappait sous ses pieds. Une noix ? Boite, cercueil vide sans son artefact de cerveau dedans. Pardon, pardon, avec le cerneau… Deux hémisphères, un cerneau, ça ressemble, non ? Il était semblable à cette noix tombée au sol. Il attendait de renaître. Sur ce sol, malgré ce sol, où plus rien ne poussait quand il y avait un noyer qui, de son ombre, éloignait toute vie. Une noix, qu’y a-t-il à l’intérieur d’une noix ? Qu’est-ce qu’on y voit quand elle est … ouverte ? Ouverte ? Mais alors ça change tout ! On n’a pas le temps d’y voir, on la croque et puis bonsoir, on la croque et puis bonsoir les découvertes ! chantait le fou chantant. Il croque la coque. Quelle idée ! Il se casse une dent. Il reste recroquevillé dans son silence. Comme un brou, un brou, un brouillon. De noix, de montagnes, de neiges éternelles. Il ne parle plus.

Silence.

C’est quoi ? : Atelier proposé par François Bon sur son Tiers Livre.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s