Oublier l’ironie (Le manque d’imagination #4)

30926918_1827322954228007_1533843610083000320_n

.

Lire un livre si souvent que les mots

finissent par transpercer la page.

Il faut toujours qu’on nous mette en boîte

et c’est rarement de l’humour.

Quand tu ne perçois plus la beauté nulle part

la porte de ta mort s’entrouvre.

.

Silence / Le manque d’imagination #4 (mai-septembre 2018)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s