Un pas de plus (Le manque d’imagination #3)

28764568_342493849573859_1242426771924582400_n

.

La propriété est incompatible avec la vie.

La nature sauvage n’est plus que fragments.

L’irrémédiable est notre quotidien.

La nature a horreur du vide.

Dans le vide, il n’y a pas de nature.

Dans la ville, il n’y a plus de nature,

autre, que celle, mobilière, qui justifie

son  inexcusable oubli.

L’ordre de la nature n’est pas l’ordre militaire.

.

Silence / Le manque d’imagination #3 (mai-septembre 2018)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s