En silence (Le manque d’imagination #2)

46297610_2189708581251037_3361981601655401743_n

 

La curiosité est une qualité du silence,

un regard qui n’a pas encore de tonalité.

Le poète n’a pas besoin de savoir compter.

Il lui suffit de voir, écouter, sentir, toucher, rêver.

Et de mixer le grand avec le petit.

L’oiseau du soir déploie ses trilles

entre deux ronflements du réfrigérateur.

Le poète ne parle pas.

.

Silence / Le manque d’imagination #2 (mai-septembre 2018)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s