De l’oubli et de la trace, #2

de l'oubli et de la trace

Tu ne tenais plus compte du décompte des jours

Tu suivais sa trace…

Croyais l’apercevoir dans un nuage

L’entendre quand ce n’était que gouttes sur pavés

.

Ce qui nous différencie, l’intuition

Notre gestuelle : une mise en scène

.

Si je t’ai oublié ?

Des milliers de secondes…

Qui s’égrenaient comme larmes qui perlent…

.

L’intuition n’est pas une autre dénomination du hasard.

ni une incertitude, ni un aléa et encore moins une fatalité…

Elle est.

.

Ton pas

.

Cette intuition qui te mène par le bout du nez

Que tu as fini par reconnaitre

.

Silence

 

Publicité

2 réflexions sur “De l’oubli et de la trace, #2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s