Ce que je retiens #4

2015-05-07 14.43.45
Visite avec ma fille hier du Mémorial de la Shoah à Paris, mémorial gardé par trois militaires armés… ce n’est toujours pas terminé…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensoleillé la journée – 18° C – et pourtant…

Il y a des jours silencieux où parfois un paragraphe lu remplit la journée.

« Dire le fond de sa pensée sans prendre en considération la difficulté d’être un homme, notre manque de talent, nos luttes, nos illusions, nos insuffisances et nos fragilités, lâcher une vérité cruelle quand rien d’essentiel n’est en jeu relève simplement du fanatisme et de l’intolérance. Après tout, si l’humanité devait savoir toute la vérité sur elle, peut-être se désintégrerait-elle pour mourir d’horreur et de désespoir.« 

L’affaire homme / Romain Gary. – Folio, 2005. – extrait du Triomphe de la grossièreté.

 

A plus tard, je vais lire… terminer ce livre qui fait polémique où l’on se demande si le chercheur écrit en tant que chercheur ou si l’on n’est pas dans un bar à écouter ces propos de gardiens de comptoirs, qui parfois nous hérissent…

Silence

Ce que je retiens #4 #8 mai 2015 : journal hédoniste et si possible jubilatoire
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s