Je n’avance pas d’hypothèses…

b
Photographie de FloH

.

.

Hypothis non figo
Isaac Newton

.

     Je n’avance pas d’hypothèses. Je ressens le monde. Je déduis ce qu’il doit être ailleurs. Je n’en suis pas certain. Je saisis au vol ce que je peux saisir. Humblement. Avec la force ou la faiblesse du moment. Je ne sais pas comment les autres voient le monde. Les autres, ce sont ceux qui ne me ressemblent pas et ce sont ceux qui m’intéressent. Je n’ai jamais eu l’esprit grégaire, de clocher ou corporatiste. Je pense que cela ne changera plus. J’ai toujours eu peur de tous ces regroupements dirigés par de rudes braillards, aux voix fortes, aux dents éclatantes, aux sourires hypocrites et abyssaux. Je n’avance pas d’hypothèses. Je raconte ce que je vois ou ce que je ressens ou ce que je comprends. On peut appeler cela de la poésie ou de la littérature. Je ne sais pas ce que sont la poésie ou la littérature. Et en fait, cela n’a aucune importance. Je m’en moque. Me trompe. Souvent. Mais j’aime bien faire des ricochets…

C’est cela qui me plait…

Silence

 

Publicités

3 réflexions sur “Je n’avance pas d’hypothèses…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s