#30/50

Dans le silence de ses pensées. D'une colère à une tendresse. Rizhomes s'organisent, délicats, inspirés. FloH
Dans le silence de ses pensées. D’une colère à une tendresse. Rizhomes s’organisent, délicats, inspirés. FloH

Les racines nous permettraient de juger de la beauté des arbres de la forêt. Mais les racines, par commodité et surtout par fonction, sont cachées, souterraines et nous n’allons pas déraciner tous les arbres pour découvrir la beauté de chacun des arbres de la forêt. Il nous faut faire confiance.

Silence – 50/50/50

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s