#27/50

Tu t'arques-voûtes si je m'incurve, synclinale. Vice-versa ? Dans l'échange l'équilibre n'est jamais vain.
Tu t’arques-voûtes si je m’incurve, synclinale. Vice-versa ? Dans l’échange l’équilibre n’est jamais vain.

J’ai du mal avec le collectif, le groupe, l’agglomérat. Mais il ne peut y avoir de pensée sans le collectif. J’ai du mal avec les esprits qui ne pensent que périmètres et non intersections. Je suis. Je suis mon propre enfer. Je veux être… sans vouloir me protéger des autres.

Silence – 50/50/50

Publicités

2 réflexions sur “#27/50

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s