#19/50

19 50 Lentement effeuiller la surface, la permanence naît du mouvement. A mesure de l'arpent s'écoule le sens des choses. FloH
Lentement effeuiller la surface, la permanence naît du mouvement. A mesure de l’arpent s’écoule le sens des choses. FloH

L’univers est cet amas d’intersections, collisions, explosions ou fusions. Tout n’est qu’imperfections. Qui interagissent ensemble. « Je préférai ne pas » dit le scribe Bartleby. Mon libre arbitre – mon souffle – est une recomposition permanente : art des nuances, loin du noir et blanc du fameux bien, de l’inexorable mal.

Silence – 50/50/50

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s