#16/50

16 50 Coquetterie égarée, petite mélancolie, se complait à l'automne quand le soleil pâlit
Coquetterie égarée, petite mélancolie, se complaît à l’automne quand le soleil pâlit. FloH

On a très vite tendance à tomber dans le puits sans fond du mysticisme. Cet infini trop grand pour les modestes humains que nous sommes. Le savoir est une quête : chemin, départ et arrivée. Le temps est semblable au métronome : outil pour trouver notre rythme, celui de notre souffle.

Silence – 50/50/50

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s