#12/50

12 50 Lors tes alluvions sèchent, toujours s'épanouit. Il pleure. Elles veloutent. Ca s'écrit.
Lors tes alluvions sèchent, toujours s’épanouit. Il pleure. Elles veloutent. Ca s’écrit. FloH

Composer avec cette peur du néant prend du temps. Il faut en perdre du temps pour apprendre à ne pas le perdre. Le carpe diem antique n’est pas une chose innée qui facilement nous est donnée. Il faut le conquérir. C’est peut-être la seule chose qui mérite une conquête.

Silence – 50/50/50

Publicités

2 réflexions sur “#12/50

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s