#5/50

5 50 A nos croyances, suspendus, ces rêves de perfection. FloH
A nos croyances, suspendus, ces rêves de perfection. FloH

Idiots, nous sommes, à ne plus rire, à nous montrer sérieux, à montrer nos muscles et dire à la belle qui nous regarde, amusée : « Touche comme c’est dur ! » Ce sont pourtant les courbes, les volutes ou les éclairs qui nous ravissent, dans les cieux ou dans ses yeux.

Silence – 50/50/50

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s