Kaleidoscope (Bereishit, #15)

kaleidoscope

Un peu de… le vent a soufflé et puis s… le motocycliste ne s’est pas arrêté au feu rouge… la charrue se fourvoyait dans un sol violet…  le moulin ne tournait plus… Au commencement, l’esprit divan a commencé à… papotaient les cigales qui ne voulaient plus chanter… le corps animal tenait à la main un vélo… le cri dans un cristal, muet… et… dans cette facette là… qu’est-ce que je suis fatiguée disait la dame à sa voisine dans le tramway… y avait un ballon de baudruche avec un drôle de dessin dessus… y avait un peu de… vent, une brise légère… île… ne faisait ni chaud ni froid… la serveuse immense avait un bas arraché… exprès, express, espresso…  la musique continuait… les affiches du cinéma ne tremblaient pas… il faisait bon vivre… se savoir attendu… l’âne paressait dans le pré… on aurait dit qu’il souriait… l’enfant… mais grimaces… les arbres se penchaient pour laisser passer les nuages… ne pas toucher, la peinture était encore fraîche… il n’y avait plus qu’à attendre… la source allait se mettre à jaillir… la vie renaitrait… comme  à chaque fois… au commencement, soufflait… un peu de…

Silence / Bereishit 15

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s