Cette brume insensée… (Bereishit, #8)

2014-06-29 12.29.32
Photo de FQ d’une œuvre de Mélodie Meslet-Tourneux, 2014. – exposition fin d’études HEAR Strasbourg

.

« Cette brume insensée où s’agitent les ombres, comment pourrais-je l’éclaircir ?« 

Raymond Queneau.

.

.

Je ne sais pas quand les choses ont commencé à s’emmêler entre elles. Mais cette formulation n’est pas tout à fait exacte. Il faudrait plutôt écrire : je ne sais pas quand les choses ont commencé à se tisser entre elles. Avec l’ennui comme armure, fil de chaine, fil de trame. Des agitations, des agissements, des mugissements, des bruits. Bisse-tan-claque-tan ! Il y eut des rêves. Qui subsistent. Celui qui rêve ne les oublient pas. Des pinceaux, des rideaux, des voiles qui se sont évaporés, envolés, égarés. Et un rêve éveillé. Je n’ai pris conscience qu’il y a peu du peu de réalité de ce rêve éveillé. Pourtant, bien vivant le temps de son déploiement. Brume brune, bruine bruisse, lisses… Bisse-tan-claque-tan ! Fugaces, tenaces, futiles ou pesants, ces songes qui se sont drapés de nouveau comme dans les plis d’un verrou de Fragonard. Ces figures et ces visages qui ont souri, qui sont passés, qui ont disparu. Qui sourient encore. Écrêter les vagues du souvenir pour voir si ceux-ci font encore marques, empreintes, traces. Cette porte dans mon ciel que je ne veux pas ouvrir, pas encore. J’aperçois une forme, hyaline, diaphane. Petite flamme qui brille. Je ne sais pas quand le bruit de ce métier à tisser finira…

Silence / Bereishit 8

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s