Scène vivante par Ana Nb (Vase communicant, mai 2014)

à l’heure actuelle 9H49 la situation est simple – j’ ai perdu – j’ai perdu une phrase un bout de phrase pas grand chose quelques mots – ma tête est pleine de phrases interrompues – le sol de mon appartement est couvert de leurs fragments –   ça commence par   / faire quelque chose /   dépasse le jour   / le chat sort / je sors / nous sortons / – je ne sais pas où la chute quand la chute – ça chute une phrase interrompue dos tourné à la langue – ça se frotte ça glisse se déplace se redresse s’écarte file et fuit – des autres phrases – quelque chose s’est arrêté – je suis perdue – il n’y a pas de doute à cela – il me reste la fenêtre du jardin sauvage – regarder par – il me reste la ville – partir vers – il me reste des notes prises – plonger dans – il me reste des livres – absurdons la vie dit Fernando

AnaNb1

.

je regarde par – fenêtre ouverte sur – le jardin sauvage s’éclaircit depuis plusieurs jours – deux hommes travaillent à lui donner un aspect de jardin ordonné – à grands coups de serpe de scie de cisaille – sur la première parcelle de terre ils entassent lierre branches d’arbustes grosses branches d’arbre décapité – ça chute – une phrase interrompue ça s’arrête – combien de temps – on ne sait pas – ça disparaît – où on ne sait pas – ça brise quelque chose d’avant – alors écrire comme construire un espace de séparation ( j’allais écrire de réparation mais je ne suis pas une bricoleuse- et ne suis pas douée pour la vitesse – c’est ça le temps qu’on a – silence ligne interrompue silence horizontalité – c’est ça du temps coupé à la hache) – alors créons un espace d inconnues – un endroit où être – dans ce qui – amour arbre combat brûlant combat secret combat prodigieux combat obscur – combat de cœur – combat intérieur/extérieur-

.

AnaNb2

.

j’ai une question – mais avant je dois dire quelque chose – je n’ai rien contre la phrase – la/cette phrase interrompue la phrase vidée de son espace – allumons la lumière – la phrase interrompue est une phrase aveugle – n’est -ce pas ? – je pars vers la ville – j’ai du temps maintenant – j’ai perdu mon emploi de conseillère technique en recherche de phrases interrompues ou CTRPI par manque d’efficacité d’organisation de rapidité d’exécution – et par je l’avoue un total désintérêt pour – une phrase disparaît – tout s’arrête – frottons nos yeux – je recopie une phrase d’avant – reste l’oiseau bec contre mur et quatre ombres soustraites – à vous qui dormez – mon voyage commence – partir dans la/ma ville est un voyage de jour chaque jour – – fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit fuit – la phrase n ‘a pas de mur n’est pas une maison la phrase – la phrase est une scène vivante – on plante la vie à coups de phrases – quelque chose commence à exister – je longe des murs silencieux aux pierres propres et blanches – une nuit une main a jeté du rouge sur la pierre – et plus loin a écrit le mot banc sur le banc et plus loin – où planter les murs de la ligne de fuite

.

AnaNb3

.

je suis restée debout – immobile sur le sol couvert de phrases interrompues – il fait noir maintenant – je suis perdue – je cherche un point lumineux – un son un mot un accent tonique (je n’ y connais rien aux accents toniques des langues de nuit ) – et j’ ai ouvert la bouche – j’ai improvisé un chant – une dérive sonore pour maintenant – une tentative de ligne de fuite temporelle – ( peut être / parce que l’attente du dernier mot de la phrase rejoint l’interruption de la phrase – je ne sais pas ) – avec une chaîne sonore de nuit de mur d’arbre de marche de sons de pas de marche de nuit de son de vent – du vent du bas sur le visage au vent du haut dans le haut de l’arbre – voilà j’ai ouvert une ligne sonore pour faire tenir le vent dedans

.

AnaNb4

.

between doubt and doubt – je danse maintenant – sur une musique proche de saturday night fever – et le mouvement de mes pieds soulève les fragments de phrases interrompues – between doubt and doubt – je tourne et tourne dans le désordre des interruptions –   mes mains les saisissent et les envoient par la fenêtre – nous ne sommes pas ici – de temps à autre nous sommes ici – ce que nous voulons – c’est – nous séparer de la distance du silence – nous avons du temps pour ça – ça commence comme ça – par une suspension un arrêt brutal on ne sait pas combien de temps ça va durer

.

Ana Nb

.

.

J’ai le bonheur d’accueillir pour la deuxième fois le très beau texte d’Ana Nb accompagné de ses si douces photographies. (Le premier vase co que nous avions partagé se trouve ici). Le doute ? C’est le sujet de notre échange… Et mon texte ? Mine de rien sur son Jardin Sauvage… Merci de l’accueillir et Bienvenue Ana…

Vases communicants ? qui se déroulent tous les premiers vendredis du mois depuis le 3 juillet 2009 à l’initiative de deux auteurs et blogueurs : François Bon et Jérôme Denis. Une page Facebook et un blog associé : le rendez-vous des vases sous la coordination de Brigitte Celerier permettent de créer les liens entre blogueurs (auteurs), de définir éventuellement un thème, d’associer images ou sons avec le texte. Le principe n’a pas évolué depuis la création : chacun écrit sur le blog de l’autre, à charge à chacun de préparer les mariages, les échanges, les invitations. Circulation horizontale pour produire des liens autrement… Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre, telle est la consigne.

Et les lectures de ce mois sont à poursuivre ici.

Bonnes lectures

Silence

Advertisements

2 réflexions sur “Scène vivante par Ana Nb (Vase communicant, mai 2014)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s