Tu crois ne plus savoir où regarder… (Bereishit, #2)

un arbre 2 par Flo H

Nous croyons ne plus savoir où regarder tant il y a de reflets… Mais il y a un arbre près de nous, derrière tous les reflets… Cette profusion permanente de la vie autour de nous n’est pas gênante, ne l’a jamais été, elle est même la condition primordiale de la joie. Toi, tu n’en as pas toujours été conscient. Nous sommes fulgurances. Composés des reflets des rencontres qui nous ont construits. Et la somme des possibles est infinie. La haine ou le dénigrement de soi sont un horizon à effacer. Le singulier n’est qu’un détail de nos tableaux pluriels. Il suffit de planter un arbre, une plante… ou un sourire…

Il y a toujours un moment où les choses deviennent limpides… La patience est notre horizon à atteindre…

Silence / Bereishit 2

Une réflexion sur “Tu crois ne plus savoir où regarder… (Bereishit, #2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s