… en voie de reconstitution…

.

Tu bégaies. Trouve plus tes mots. …constitution. Ta roue voilée, ira bien pour aller jusque fin d’année. Tu souris tout seul. Tu es redevenu actif. Quelques sillons font que le disque grésille et le diamant hésite à poursuivre le morceau. On t’a volé ton musicien, tes moments, tes souvenirs. Ta petite musique …econstitution. Tu y es presque. Tu as la fièvre. Tu marches dans la ville. Te souviens de ce film où le héros echerchait une certaine Sylvia. Il dessinait. Te dit que toi aussi, tu vas retourner à ton premier apprentissage, ta première passion. Reconstitution. Mais te pose les mêmes questions qu’il y a maintenant presque trente ans. Dessiner. Qui s’intéresse aux traits, aux lignes, aux formes ? Tu vois des centaines d’images par jour mais jamais rien de bien séduisant. Des choses agréables à regarder. Sans vagues. Tu pourrais dessiner tes tempêtes intérieures mais tu renonces, par manque de courage. Dis moi, la belle, c’est où le marchand de sable ?

Silence.

Publicités

Une réflexion sur “… en voie de reconstitution…

  1. Je m’y suis remise à 39 ans. Je ne sais pas trop pourquoi je dessine. C’est une pulsion. Je crois que vous vous mettez la pression en exigeant que le résultat soit plus que plaisant.
    Tout est affaire de désir. Pour moi, la couleur qui a une « vertu » apaisante, mais c’est très subjectif. Avec un peu de patience et de grattage de papier, la main finit par aller plus vite que la pensée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s