La ligne de ton regard…

Les départs sont des arrivées... par FQ

La ligne de ton regard dessine sur la feuille blanche le trait de notre dessein. Tu es dans le blizzard le plus véhément. Des hordes de barbares t’assaillent en permanence. Tu ne trouves plus le calme. Tu ne reconnais plus aucune des silhouettes autour de toi. Étranger chez toi et dans ton être. Heureusement la fin du monde est proche et annoncée. Ce qui est soi n’a plus la consistance d’un moi. La ligne de ton regard dessine… Sur les chemins, tu erres. Tu ne veux plus jamais revenir. Les départs sont des arrivées. Tu écoutes une musique qui vient des cieux, des nuages ou de derrière l’écran. Tu t’apaises. Tu voudrais crier. Mais l’inutilité de la chose te fait rire. Tu ris encore. Le cynisme ambiant a fini par te contaminer toi aussi… La ligne de ton regard dessine sur la feuille blanche… Celle qui t’attends te sourit. Tu t’en veux de la faire souffrir. Tu n’y peux rien. Et les milliards de mots de toute la littérature se bousculent dans ta tête. Tu es du clan mongol. Ta liberté est un enfer. Tu veux vivre attaché. Tu ne respires plus correctement. Les méridiens ont remplacé les parallèles ou l’inverse. L’écureuil peut continuer de tourner dans sa cage. T’en moques. Tu n’as plus aucune latitude. Tu voudrais courir sur les anneaux de Saturne. Mais même cette mélancolie… n’est plus là. La ligne de ton regard dessine sur la feuille blanche le trait… Tu as envie du… Silence.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s