C’est d’arrachement qu’il s’agit…

.

Franchir le pont. Oser. Après être longtemps resté sur une berge, envisager sa jumelle. Sortir du confortable conforme, c’est d’arrachement qu’il s’agit. Vivons les pieds dans des chaussures de plomb et le moindre pas nous semble impossible. L’innovation est cette traversée du pont avec des semelles de mille kilos, devenues légères par la force de l’invention. Ainsi vont les hommes dans leurs affaires ou aventures. Une devanture de boutique de la rive droite qui rêve de s’élever sur la rive gauche. Et inversement. Franchir le pont. Te rejoindre. Et tout semblait inaccessible, hier encore. Et l’étoile à gauche de la galaxie d’Andromède – vous voyez laquelle ? – aurait été plus simple à atteindre. Qu’il faut de temps pour que chaque grain de la partie haute du sablier dégringole en monticule dans la partie basse. Et de souffler, d’un coup, et de sourire… et apprécier ce moment, où votre pied se pose sur l’autre berge. Vers toi.

.

Silence

Faire signe (saison 2) : journal quotidien jubilatoire en 200 mots ou quelques… : 153

Publicités

Une réflexion sur “C’est d’arrachement qu’il s’agit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s