Le futur présent…

« Qu’est-ce qui se met en joie en nous dès que commence le voyage ? Qu’est-ce qui savoure le présent en moi, seconde après seconde, quand le paysage est à portée d’yeux, dans son lointain comme au plus près, dans son mouvement ? » Me le demande, me le demande. Suis comme ce Prévert attablé à une table ronde de bar, en plein air, son chien à ses pieds, et lui, lui, le regard perdu on ne sait où, devant son verre de vin encore plein, une cigarette au bec. Me le demande, me le demande. Elle est là ? Quoi ? Cette joie. Ce besoin de marche. Cet horizon tant espéré qu’on ne regarde plus, afin de ne pas le faire reculer. Ce temps passé à attendre le début du voyage. Imaginaire puis réel, et concret, en phase de réalisation… On marche, on courre, on vole. Me le demande. Me le demande. On savoure, oui. Ce présent qui arrive. Ce que j’écris est déjà du passé et mon texte de demain se dirige déjà vers mon futur présent. Absurde, hein ? Me le demande, me le demande. Cette excitation quand l’horizon est à porter, demain. Pour enfin, ce cadeau…

Silence

Faire signe (saison 2) : journal quotidien jubilatoire en 200 mots ou quelques… : 149

En italique, phrases extraites de Refuge sacré de Cathie Barreau. – Publie.papier, 2012. – p.17

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s