Roulez lentement…

« Abandonnons-nous aux caprices de l’incertitude ; nous savons bien que nous ne faisons rien d’autre que traverser plus ou moins péniblement les couches successives d’un gigantesque rêve dont nous sommes les figurants hasardeux. » Roulez lentement. Avons perdu l’habitude. Il se disait : de plus en plus, lui, il ralentissait. Il lisait davantage paradoxalement, mais plus lentement, décortiquant les phrases et les mots d’un auteur. Le dernier livre lu, il en était à sa troisième lecture, n’arrivait plus à quitter ce livre. Et pourquoi d’ailleurs faudrait-il le quitter ? Envie de vivre dans ce livre. Mais, sur les flux qui me parvenaient, voir les images et les photographies de la réalité, les cris, les corps morts au milieu des rues emplies de gravats. Décalage terrible. Nausée. Pensais à mon confort et à la douceur de mon incertitude. Mes « émois » n’y changeaient rien… Maintenant, ralentissais… Restais six mois sur un livre ou un auteur. N’arrivais pas à venir au bout des œuvres complètes de Balzac, et me rendais compte, que plus s’approchait la fin de l’étagère et plus, je ralentissais… pour retarder le moment où je n’aurais plus de Balzac à lire. Et serait dans la phase relire… Roulez lentement. Acceptais cette incertitude. L’avais toujours acceptée. Ma méthode, un peu foutraque : un livre me menait vers un autre. Et c’était un archipel qui se formait. Et quelques îles sur lesquelles, on aimait revenir pour en faire le tour, le tour de l’île, lentement…

Silence

Faire signe (saison 2) : journal quotidien jubilatoire en 200 mots ou quelques… : 145

En italique, mots de Louis Calaferte, extrait de Promenade dans un parc (Gallimard, L’imaginaire). Merci Xavier Fisselier pour cette citation. En réaction aussi, au billet de Florence, « Elle se disait que les gens ne lisaient pas vraiment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s