Le regard ultime – 8

« Vous êtes tous très conscients des différences d’abstraction en musique. Par exemple, chacun sait que la musique de Mozart est très différente de celle de Wagner, et personne ne doute qu’ils disent tous deux quelque chose. En fait, la plupart des gens n’éprouvent pas le besoin de demander : « Que signifie le quintette pour clarinette de Mozart ? »

Alors réclamer la même méthode d’appropriation pour les autres arts : changer de regard en laissant libre cours à ses émotions ; goûter aux textes ; garder fraîcheur pour voir photographies, peintures, sculptures ou films… oublier ce que l’on sait ou croit savoir et surtout nos filtres : sociaux ou esthétiques… qui limitent notre confiance dans notre goût personnel.

Silence.

En italique, extrait de : « L’humanisme de l’abstraction » du peintre Robert Motherwell. – L’échoppe, 1991. – (Collection Envois). – Texte de 1970.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s