« Le passé accumulé est la meilleure source d’innovation dont la vie dispose »

« Brûler des bibliothèques est une profonde forme de meurtre ou, quand celui-ci est infligé à la culture du meurtrier, de suicide. Cet acte produit le même impact sur la continuité (et donc la sécurité) culturelle que la destruction d’espèces et de leurs habitats sur la continuité (et donc la sécurité) naturelle. Brûler la forêt amazonienne revient à bruler la bibliothèque d’espèces la plus riche au monde. Le passé accumulé est la meilleure source d’innovation dont la vie dispose. Les révolutions nous amputent du passé. L’évolution, indolente et sans pudeur, le réoriente. La réinvention est presque toujours meilleure que l’invention. »

L’horloge du long maintenant : l’ordinateur le plus long du monde / Stewart Brand ; traduction de l’anglais (Etats-Unis) par Gwylim Tonnerre. – Paris : éditions Tristram, 2012. – p. 83-84.

Ce livre : « Une réflexion révolutionnaire sur la nécessité de réapprendre à penser et agir dans un « temps long », autour de la construction d’une horloge conçue pour marquer le temps pendant 10 000 ans. » (Lekti-écriture.com).

Réinventons…

Silence.

Advertisements

Une réflexion sur “« Le passé accumulé est la meilleure source d’innovation dont la vie dispose »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s