Se dépayser…

Se dépayser, ce n’est pas fuir un endroit pour un autre, idyllique, enchanteur. Le paradis n’est pas de notre monde. D’ailleurs, il ne s’agit pas de cela. Nos manières de penser sont souvent excessives : le cinéma ou la bande dessinée américaine ont contaminé nos cerveaux de supers héros (et l’idéologie qui va avec). Se dépayser, c’est regarder autrement, ou simplement, voir comme on n’avait jamais vu. Etre un peu plus attentif. Se dépayser, ce n’est pas non plus voyager par amour des voyages. Un certain l’a dit, ailleurs : « Je hais les voyages ». Alors, quand on embarque dans ces Voyages en France, ce Le Dépaysement, sous-titre et titre du livre de Jean-Christophe Bailly, paru l’an passé, on ne s’attend pas du tout à ce que l’on va y trouver. Vous avoue que j’avais eu un peu peur d’y trouver ces mots qui sortent des bouches à dents saignantes (paaatrie…), n’avez pas eu envie de lire dans un premier temps. C’était une erreur. En cette période troublée, de cynisme et relativisme associés, prendre un peu de recul avec ce livre est la seule manière de ne pas sombrer dans le pessimisme ambiant. Et fraîcheur, que de se dépayser dans ces régions et ces lieux de France que l’on a parfois traversé, ou au mieux, découverts : y flânant de temps en temps. Livre de la diversité et des mélanges : de géographies et d’histoire(s) partagées, la petite et la grande d’histoire, et celles des gens qui y ont vécu. Se dépayser, avec ce livre, ce n’est pas être déconcerté, comme la définition du verbe semble nous l’indiquer. Se dépayser, ici, c’est comprendre d’où nous venons, d’où nous sommes et d’où nous respirons. Souvenons-nous ou appliquons sans cesse la phrase citée par Edwy Plenel dans son dernier parti pris : « Albert Camus, alors journaliste, dans Combat en 1944 : « Elever ce pays en élevant son langage. » L’exact opposé du « Casse toi, pauv’ con » ». Se dépayser, avec Jean-Christophe Bailly, remplit parfaitement le souhait camusien !

Silence
Faire signe : journal quotidien jubilatoire en 200 mots ou quelques… : 88
A propos du livre :
Le Dépaysement : voyages en France / Jean-Christophe Bailly. – Seuil, 2011. – (Fiction et cie)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s