« Ramasseur de coquillages sur la grève du grand océan de l’inconnu »

« Ramasseur de coquillages sur la grève du grand océan de l’inconnu », sommes. Et de morceaux de bois flottants, de bouteilles échouées ou messages à déchiffrer. Compilateurs de cartes aux trésors ou du tendre. De chemins à suivre, à inventer ou décrypter… prendre à droite après le tourniquet de la Grande Ourse. Poursuivre sur le transseptentrional des anneaux de Saturne où la photographie règne en maître, dit-on. Y graver son sillon. Faire résonner sons et musiques pour dire son chant de joie. Saluer l’autre et aussi l’extra-terrestre qui passe dans sa soucoupe. Lui demander si la douceur existe sur sa sienne planète. Nous. Qui la cherchons, la cultivons en permanence. La douceur. Mais qui s’enfuit toujours, victime des heurts du quotidien. Les « metro boulot dodo » qui nous chahutent, endolorissent, engourdissent… Nous nous en foutons. Nous essayons au moins. La douceur, c’est nous. Si nous la souhaitons, si nous la voulons. Mais partout des chiens de Baskerville nous poursuivent dans le halo phosphorescent qui cache leurs attaques. Nous, les ramasseurs de coquillages, les capteurs d’instants à fixer. Et la photographie, et les écrits, et les dessins, sont nos manières de conserver, de partager et d’exister. Ce nous qui fait fondre toutes les glaces et les humeurs détestables qui nous entourent. Nous ne rêvons pas d’îles perdues. Nous rêvons de chemins et de sentiers buissonniers. Et de douceur, cet inconnu si proche de nous…

Silence

Faire signe : journal quotidien jubilatoire en 200 mots ou quelques… : 71

En italique, une phrase de : Le chien des Baskerville / Conan Doyle. – Feedbooks éditions (livre numérique du domaine public)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s