Les nouvelles par Remy de Gourmont (PG, 35) Paysages de la petite ville, 20

Je ne sais pas s’il y a encore des coins de France où les nouvelles de Paris ne parviennent que par hasard et sous une forme aussi vague qu’un lointain son de cloche en temps de brouillard. En tout cas, celui où je suis n’est pas de ceux-là et, à moins de vivre tout seul, il est presque plus difficile qu’à Paris de s’abstraire des rumeurs publiques. Elles prennent même, au milieu du désœuvrement général, une particulière importance. Je n’ai donc pas la prétention de m’y dérober et c’est le journal à la main que j’observe les hôtes dujardin, dont j’admire cependant la sérénité devant les cataclysmes qui les menacent à toute heure du jour. Hier, comme j’étais distrait par l’éloquence pathétique de M » » Gueydan, j’écrasai à-demi du coude une fourmi qui cherchait fortune sur le petit mur revêtu de lierre. Je la vis qui se débattait, agitant en vain les pattes, ne pouvant plus marcher. Une, puis deux compagnes s’arrêtèrent bientôt devant elle et je crus voir qu’elles se livraient à une véritable auscultation de la blessée. L’examen, ou du moins la conversation dura fort longtemps, puis brusquement on se sépara. Il n’y avait donc rien de grave ? En effet, la malheureuse éclopée se remit aussitôt en marche, quoique avec peine et lenteur. Néanmoins, je fus d’abord presque troublé de la désinvolture avec laquelle elle avait été abandonnée et ce n’est qu’après un instant que j’admirai l’égoïsme supérieur de ce peuple. Il faut des nouvelles bien graves pour le distraire de son devoir quotidien : la ruine de la cité, par exemple. Une fourmi contusionnée n’émeut pas autrement ses compagnes. Entre fourmis, on connaît peu la vaine curiosité et la vaine pitié.

.

Remy de Gourmont, 1913.

Extrait de Paysages in La Petite ville suivi de Paysages, parue au Mercure de France, 1913. Disponible en ligne sur archive.org

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s