Fragiles, que nous sommes…

C’est dans un de ces lieux – l’observatoire – que l’homme tente de déceler un sens à la vie. Rien que cela ! L’humilité n’est pas une qualité développée par notre espèce, malgré certains exemples d’ascèses qui ont conduit leurs prétendants vers des impasses en forme d’oxymores. Seul le baroque de la vie, nous mène par le bout du nez. Comprendre l’infiniment grand pour tenter d’expliquer, sans doute en vain, notre infiniment petit est ce qui nous fait marcher. Il y a plus de questions que de réponses et c’est pourtant terriblement excitant tous les matins de se lever avec toutes les questions du monde comme horizon. « Nous recherchons la stabilité, nous voulons être rassurés, nous voulons savoir. Pourtant, que nous sommes fragiles, en fait, qu’il est merveilleux de nous voir trembler d’un irrépressible trouble quand soudain nous ressentons avec innocence une émotion ou accédons à une profonde compréhension – oscillant sous un poids pareil au vent qui courbe les hautes herbes, ou émerveillés par une extase. Cela fait partie de notre condition humaine, si récente au regard de l’univers, et tout bien considéré je ne pense pas que je voudrais l’échanger contre la confiance tranquille des autres êtres vivants, tellement plus assurés de leur place dans le monde et de la pérennité des saisons. » Nous ne regardons que peu. Les détails sont partout. Il suffit de marcher dans la ville, dans la campagne ou dans le bois et observer… Le présent s’est éloigné. Il ne tient qu’à nous d’en inventer un autre…

Silence

Faire signe : journal quotidien jubilatoire en 200 mots ou quelques… : 67

L’extrait en italique est de Rick Bass : le journal des cinq saisons (Bourgois, 2011). – p. 324.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s