Observer par Remy de Gourmont (PG, 26) Paysages de la petite ville, 11

« Le champ que j’ai donné à mes observations minuscules est très limité : un jardin entouré de murs et d’arbres où les insectes ne pullulent pas, car il est assez soigneusement purgé de toute la petite faune que les hommes appellent nuisible. Egoïsme du plus fort, distinction bien comique pour un philosophe désintéressé ! D’autant plus que le nuisible s’avance d’une façon bien sournoise ou bien subtile. Il paraît, le soir, que les espaliers sont bien nets, bien purgés de tous leurs parasites, mais sans compter les oiseaux, si difficiles à effrayer, que d’ennemis vont surgir pendant la nuit ! Car le nuisible est presque toujours nocturne. Le soleil se couche, l’air devient plus frais et le malin cherche sa nourriture, sort des trous du mur, de la retraite où il se dissimulait, car, ennemi des cultures de l’homme, il a aussi des ennemis pour lesquels il est une proie très savoureuse. Tout ce monde se fait la guerre. L’oiseau qui dévastait les bourgeons et les fleurs pour y découvrir la larve qui s’y cache, va maintenant la chercher dans les fruits et, au cours de sa quête, fait connaissance avec les fruits, qu’il nous dispute. Mais il trouve autour des fruits nombre d’insectes qu’il happe. Presque tous les oiseaux mangent ce qu’ils trouvent. Tout leur est bon. Les manuels ne le savent pas qui classent les oiseaux en nuisibles et en utiles. Ils sont cela à la fois, selon les circonstances. Aussi bien, les oiseaux se couchent au moment où les proies deviendraient le plus nombreuses pour eux. S’ils veillaient, songe lejardinier, ils mangeraient les buhottes et les buhottes rongent mes pêches. Cette vilaine petite limace est, en effet, délicate. Elle va au meilleur, à la fraise, à la pêche. Et qui l’empêche de songer que c’est pour elle que les jardiniers ont été faits ? Pour les hommes le jour, soit, mais la nuit ! »

.

Remy de Gourmont, 1913.

Extrait de Paysages in La Petite ville suivi de Paysages, parue au Mercure de France, 1913. Disponible en ligne sur archive.org

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s