Ce qui vit par Remy de Gourmont (PG, 19) Paysages de la petite ville, 4

Le contact de la nature réveille en moi une vieille sensibilité ou sensiblerie dont je me suis toujours méfié. Beaucoup de mes contemporains y sont pareillement enclins et donnent tous les jours e manifestes preuves qu’ils subissent cette maladie. Cela commence par l’amour exaspéré des animaux familiers, chiens ou chats, oiseaux, et, à la campagne, cela s’étend à tout ce qui vit dans la nature. Hier, après la pluie, sur le soir, les escargots descendaient dans les allées du jardin et je me suis surpris à me détourner de mon chemin pour ne pas les écraser. Je ne marcherais volontiers ni sur une fourmi ni sur un scarabée : ce qui vit m’inspire un respect exagéré et, quand je vois un jardinier se livrer à la chasse des bêtes nuisibles à ses espaliers ou à ses salades, il me semble que je prends parti pour les bêtes contre l’homme. A moins qu’elles ne s’attaquent directement à moi, auquel cas ma sensibilité évoquerait la légitime défense, je donne la vie à tout ce qui respire. En vérité, les petits escargots d’hier m’inspiraient une sorte d’attendrissement ridicule. Les Brahmes, de Bombay, se couvrent la bouche d’un voile pour ne pas avaler par mégarde les petits moucherons. Leurs précautions délicates s’étendent malheureusement à tous les insectes, même les trop familiers, et ils vivent dans une promiscuité terrible avec la vermine. Ils sont logiques. Nous sommes incapables de le devenir. Cela me rassure à demi. Du reste, considérer la nature d’un œil de bonté, c’est la regarder d’une façon bien superficielle, car elle est l’école même du meurtre et de la cruauté. Ce soir,
j’écraserai les escargots.

.

Remy de Gourmont, 1913.

Extrait de Paysages in La Petite ville suivi de Paysages, parue au Mercure de France, 1913. Disponible en ligne sur archive.org

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s