L’arrivée par Remy de Gourmont (PG, 16) Paysages de la petite ville, 1

Voici deux ans, à une saison guère plus tardive, que je m’amusais à décrire quelques aspects de la petite ville. Naturellement, elle n’a pas changé, car le temps est loin où les petites villes changeaient, maigrissaient ou grossissaient. Elles ne vieillissent même plus. Mais, comme ces vieux arbres à demi desséchés qui se mettent à reverdir de-ci de-là, la petite ville a produit quelques maisons neuves qui s’accordent comme elles peuvent avec sa tonalité générale. Ces excroissances végètent autour de la gare qui pompe le peu de vie qui coule encore dans ses veines. Mais cela est bien peu de chose dans l’ensemble. La petite ville continue, la petite ville se maintient vétuste et digne en ses atours démodés, qui emplissent le silence. Elle est silencieuse, au point de blesser les oreilles qui viennent de Paris et qu’un train rapide berça de son ronronnement tout un après-midi. Des sonneries de cloches y scandent les heures et les minutes y sont marquées par le cri des corneilles, ce cri auquel on a attaché je ne sais quelle sensation lugubre et qui n’est que doucement mélancolique, La petite ville serait un bon endroit pour vivre, si on savait encore goûter pleinement la monotonie des journées où tous les instants sont pareils, à peine différenciés par la qualité de la lumière. Il y a des matins, des midis et des soirs, mais il n’y a que cela. Ce sont des vases que l’âme doit remplir elle-même et dont elle-même crée la couleur et la limpidité et même, quand elle a soif, la saveur. L’écueil d’un tel séjour, c’est l’ennui ; mais j’arrive, j’en suis encore à la phase où l’ennui n’ose se montrer. S’il se montrait, je lui tiendrais tête. Je le connais, je sais comment il faut lui parler. Attendons.

.

Remy de Gourmont, 1913.

Extrait de Paysages in La Petite ville suivi de Paysages, parue au Mercure de France, 1913. Disponible en ligne sur archive.org

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s