« Aube nouvelle » par Louise Imagine… (Vase communicant de janvier 2012)

.
.

 

Était-ce ce silence, intense et inhabituel, qui aurait du l’alarmer ? Pas un cri d’oiseau, pas un froissement d’herbe, mais un silence épais. Forêt voisine ce jour-là étonnamment muette, cristallisée, nimbée d’une lueur claire et orangée, tel un tableau trop parfait posé, là, derrière sa fenêtre. Le chat lui-même s’était caché, introuvable ce matin-là.
Il y avait quelque chose malgré tout, en suspension, et même si l’on n’entendait pas encore, on ressentait. Peut-être un peu d’électricité dans l’air, ou une luminosité particulière, dense, mais quoi exactement ? Le corps s’y préparait, fin duvet hérissé, pouls imperceptiblement accéléré, état de vigilance enclenché, sans que l’esprit pourtant n’en fût alarmé, happé par ses préoccupations routinières, finir son café, chercher clés de voiture, en retard comme d’habitude, se presser. Après tout, de catastrophe il n’arrive jamais.

Ce fût par-delà les nuages que le bruit se fit entendre, une vibration inscrite dans l’air, faible au départ, on la percevait à peine, mais s’amplifiant au fil des secondes. Ce qui n’était qu’un simple murmure devint clameur grondante et bouillonnante, une onde de choc foudroyante. Il lui semblait que le sol tremblait sous ses pieds, que les murs eux-mêmes grésillaient et s’étiraient prêts à s’effondrer, que son corps se disloquait. Il lui semblait soudain que le monde s’écroulait par pans entiers, déchiqueté.

Puis à nouveau un silence épais.

Elle avait beau regarder autour d’elle, tout était semblable à quelques secondes auparavant. La maison d’en face, droite derrière la fenêtre. Le platane sans feuille de l’autre côté du chemin. La cheminée, effilée au loin. Tout, au millimètre près. Intact. Miraculeusement intact. Elle se prit à penser alors, une pensée folle, apaisante, que comme si de rien n’était, comme si ce jour n’avait rien de particulier, elle aurait pu finir distraitement le fond de sa tasse de café. Comme tous les jours avant cet instant-là, cet instant précis, elle aurait pu prendre le volant sa voiture, réfléchissant, insouciante, aux rendez-vous, taches diverses et variées qui occuperaient sa journée.
Elle se prit à penser à tout cela, désespérée.

Une aube nouvelle venait de commencer.

 

.

.

Louise Imagine…

6 janvier 2012

.

Postface :

« Le premier vendredi du mois, chacun écrit sur le blog d’un autre, à charge à chacun de préparer les mariages, les échanges, les invitations. Circulation horizontale pour produire des liens autrement… Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre. » Vases Communicants.
Louise imagine…  une histoire, un conte, une flânerie… à partir de photographies de moi, envoyées à elle. Et pis, pareil, à partir de ces photographies d’elle, envoyées à moi, elle accueille mon  : « Elles sont partout… mon amour… « (Carte postale) sur son site Il pleuvra demain. Moi, je dirai bien qu’il ne pleuvra pas mais ce n’est pas moi qui décide… Bienvenue Louise. Franck Queyraud (Silence)

P.S. numérique : comme vous êtes curieux, allez aussi  jeter un oeil sur L’instant T de Louise Imagine et Isabelle Pariente-Butterlin, le premier opus de la collection photographies de publie.net, « Horizons », sous la direction de Louise Imagine. Comme l’écrit François Bon :  « Et si le livre numérique était une formidable opportunité pour les photographes ? Non pas comme simple constitution d’album, mais mise en perspective, organisation du voyage ? »

 

.

Tous les vases de Janvier 2012 sont ci-dessous :

G@rp http://lasuitesouspeu.net/ et Christopher Selac http://christopherselac.livreaucentre.fr

Camille Philibert-Rossignol http://camillephi.blogspot.com/ et Éric Dubois http://www.ericdubois.net/

Pierre Ménard http://www.liminaire.fr et Benoît Vincent http://www.amboilati.org

Flo H http://wingsofflo.blogspot.com/ et Isabelle Pariente-Butterlin http://www.auxbordsdesmondes.fr/

Quotiriens http://quotiriens.blog.lemonde.fr/ et Jacques Le Cleac’h http://2yeux.blog.lemonde.fr/

Juliette Mezenc http://www.motmaquis.net/ et François Bonneau http://irregulier.blogspot.com/

Cécile Portier http://petiteracine.net/wordpress/ et Brigitte Célérier http://brigetoun.blogspot.com

Christine Zottele http://etsansciel.eklablog.com/ et Christine Jeanney http://tentatives.eklablog.fr/ce-qu-ils-disent

G Balland http://presquevoix.canalblog.com/ et Dominique Hasselmann http://doha75.wordpress.com/

Melodie Faury http://infusoir.hypotheses.org/ et Marie-Anne Paveau http://penseedudiscours.hypotheses.org/

Louise Imagine http://louiseimagine.wordpress.com/ et Franck Queyraud https://flaneriequotidienne.wordpress.com/

Anne Savelli http://fenetresopenspace.blogspot.com/ et Joachim Séné http://www.joachimsene.fr/txt/vases-communicants/

L.Sarah Dubas http://lsarahdubas.over-blog.com/ et Jean-Christophe Cros http://www.boat-a-idee.com

Christine Leininger http://les-embrasses.blogspot.com/ et Danièle Masson http://jetonslencre.blogspot.com/

Candice Nguyen http://www.theoneshotmi.com/ et Guillaume Vissac http://www.fuirestunepulsion.net

Josée Marcotte http://www.outre-songe.com/ et Michel Brosseau http://www.xn--chatperch-p1a2i.net/spip/

Ana NB http://sauvageana.blogspot.com/ et Lucien Suel http://academie23.blogspot.com/

Nolwenn Euzen http://nolwenn.euzen.over-blog.com/ et Julien Pauthe http://julienpauthe.tumblr.com/

François Bon http://www.tierslivre.net/ et Philippe Ethuin http://archeosf.blogspot.com

Sandra Hinège http://ruelles.wordpress.com et Piero Cohen-Hadria http://www.pendantleweekend.net/

Christophe Sanchez http://www.fut-il.net/ et Franck Thomas http://www.frth.fr/

Samuel Dixneuf http://samdixneuf.wordpress.com/ et Nicolas Esse http://nicolasesse.com/

Jérôme Wurtz http://aquelquepasdelusine.blogspot.com/ et Urbain trop urbain http://www.urbain-trop-urbain.fr/

Tom Rambault http://poemespourcafard.blogspot.com/ et Wana Toctoumi http://wanagramme.blog.lemonde.fr/

Jacques Bon http://cafcom.free.fr/ et Danielle Masson http://jetonslencre.blogspot.com/

3 réflexions sur “« Aube nouvelle » par Louise Imagine… (Vase communicant de janvier 2012)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s