Signal d’indien

Pour lutter contre les envahisseurs blancs, les Indiens d’Amérique avaient inventé une technique de communication efficace pour signaler la présence et le danger d’étrangers sur leurs territoires. Rudimentaire mais pendant un temps, salutaire. Avant leurs destructions définitives. Quelques traces de fumée contre un ennemi imparable. Aujourd’hui, les seuls signaux d’indiens que je reçois ou que j’envoie sont ceux qui filent dans le ciel bleu de cette fin d’année. Il n’y a plus de menaces ici, malgré des oiseaux de mauvais augure, venus d’un passé qui a dû mal à disparaître. Le vent les mène, les petits nuages, où ils veulent. J’essaie toutefois de souffler un peu, depuis le sol, mais j’ai bien conscience de mon peu d’interaction avec les éléments – homme que je suis – brindille insignifiante. Je ne suis pas bien certain de l’effet papillon de mon souffle sur la trajectoire du petit floconneux au-dessus de ma tête et du grand cèdre bleu du Liban. Mais j’ai de la chance, il prend la direction souhaitée. Et je l’aide un peu, ce petit signal, en le transportant pour faire signe dans le labyrinthe des tuyaux du Web. Et, tout simplement, ca me va…

Silence

Faire signe : journal quotidien jubilatoire en 200 mots ou quelques… : 49

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s