chemin de halage

«Avant tout, je chanterai les pieds ». Dans ma bibliothèque, ce jour, j’ai retrouvé le texte de Jacques Lacarrière où il conte ses mille kilomètres à pied à travers la France d’aujourd’hui : Chemin faisant. En 2011, la marche a pris lettres de noblesse. Quand ce livre parait, en 1974, cette expédition pédestre est encore exotique, les peuplades de ce temps préférant des destinations plus enfumées vers les Indes lointaines. Lui, il prend un sac à dos et traverse la France. Lui, le poète, l’amoureux de la Grèce antique. Il y a toujours une magie des débuts, des débuts de livre, de voyages ou des rencontres : « Je regarde ce lieu du premier départ. Il n’a rien de particulier mais je sais que désormais je ne l’oublierai plus, comme tout ce que l’on voit, l’on vit au seuil de l’aventure : un café au bord du canal qui joint la Marne au Rhin, avec ses tables rondes et vétustes, une écluse, un chemin de halage, à gauche une grande maison dont le jardin abrite deux chats endormis. […] Dès les premiers mètres, je me suis arrêté pour regarder l’écluse. Une foule de badauds suit des yeux le lent passage d’une péniche. Qu’y a-t-il donc dans les écluses qui puisse encore nous fasciner ainsi ? Sur ce canal, j’en compte des dizaines entre Strasbourg et Nancy. Ce sont elles qui rendent si longs, si lents les voyages en péniche… » Je regarde aussi ce lieu. Celui de la photographie. Où je marche, marche jusqu’au café B. après avoir suivi de drôles de chemins de halage. Il y a des villes magiques. « Et dans l’ombre vive du chemin, je me répète cet autre mot : halage. Il y a beau temps qu’aucun cheval ne hale plus sur ces sentiers les lourdes péniches de houille de Strasbourg à Paris. Nul n’y passe aujourd’hui, à part quelques pêcheurs. » Et des amoureux qui cherchent chemins de traverse.

Silence

Faire signe : journal quotidien jubilatoire en 200 mots ou quelques… : 31

En italique, extrait du texte de Jacques Lacarrière : chemin faisant. – Fayard, 1974.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s