La légèreté, enfin

La musique n’est plus sans paroles et le langage a retrouvé place, chassé silence. Les Grecs appelaient Acmé, ce moment où l’être est en pleine possession de sa conscience et de ses moyens. La légèreté, enfin. Celle de l’enfance, insouciante légèreté où tout était terriblement vécu : dans la douceur absolue ou le tragique redoutable ; celle de l’enfance avec un degré en plus, aujourd’hui, parvenue à maturité. La danse, elle aussi venue, comme une manière de sentir et de respirer. Vivre. La pesanteur, estompée, partie plus vite qu’elle ne s’était imposée, lourde avec ses pieds englués dans de la glaise. De ce chaos sont sortis fleurs d’arbres fruitiers et plantes grimpantes et odorantes. Les doigts, eux aussi, longtemps gourds, ont des fourmis qui les démangent, et sang qui afflue de nouveau : reprendre le crayon gris. Dessiner un paysage, un arbre, une feuille, puis un visage, les lignes de son corps, ou voir, percevoir, ce visage, ce corps dans les nuages gris. Le gris n’est plus couleur ennemie, couleur fade mais voile de nuances pour estomper des lumières trop aveuglantes. Le peintre retrouve son moteur d’envie. On ne peut pas dessiner sans avoir le désir chevillé au corps. Du moins, lui. C’est tout ou rien. Cette pulsion là, pulsion de vie. De nouveau, le peintre a ouvert son carnet d’études, abandonné il y a plus de vingt ans. Ne comprends pas ce silence, ce temps passé à conquérir l’inessentiel. Le cerisier qu’il regarde toujours maintenant, est en fleur. Ce n’est pas la saison. Mais la musique se moque des saisons… Elle est…

Silence

Faire signe: journal quotidien jubilatoire en 200 mots ou quelques… : 10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s