persistance de la littérature

Nous sommes en 2011 : onze années à peine nous séparent du début du nouveau millénaire. Finalement, le passage n’a pas suscité une émotion particulière. La création d’une nouvelle monnaie a transformé la valeur des choses, des objets ou des ressources. Les hommes ont-ils gagné en légèreté ? Mais ce n’est pas de passéisme dont il est question ici. En 1985, Italo Calvino s’interrogeait : « Le millénaire qui s’est achevé a vu naître et proliférer les langues occidentales modernes, ainsi que les littératures qui en ont exploré les possibilités dans les domaines de l’expression, de la connaissance et de l’imagination. Ce millénaire a également été celui du livre, dans la mesure où il a vu l’objet- livre prendre la forme qui nous est familière. Ce qui indique peut-être sa fin prochaine, c’est que l’on s’interroge si souvent sur le sort de la littérature et du livre à l’ère technologique dite postindustrielle. […]. Si j’ai confiance en l’avenir de la littérature, c’est parce qu’il est des choses, je le sais, que seule la littérature peut offrir par ses moyens spécifiques. » Vingt-sept ans après les mots de Calvino, la forme du livre mute – devient numérique – et découvre de nouvelles possibilités « dans les domaines de l’expression, de la connaissance et de l’imagination » et permet la poursuite des rêves des hommes. Que reste t-il ? La persistance de la littérature… au minimum.

Silence

Faire signe: journal quotidien jubilatoire en 200 mots ou quelques… : 9

En italique : extrait de Leçons américaines : aide-mémoire pour le prochain millénaire d’Italo Calvino. – Gallimard, 1989.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s