Surprises diésées

Des images qui vous bouleversent sans que vous ne sachiez pourquoi. Des mots qui vous touchent sans que vous ne vous y attendiez. Des notes de musique, diésées, qui vous élévent d’un demi-ton. Des jours ainsi chargés de tonalités inattendues. Entre les cumulus, migrent les cigognes. Des chemins dans ciels qui se dessinent comme une évidence. Il suffit de passer sous le pont et c’est l’entrée dans un  monde nouveau, rêvé. La vie est ainsi faite qu’elle vous surprend en permanence et surtout quand vous n’aviez rien prévu. La marée dans les nuages et un baron perché sur un arbre…

Silence

Advertisements

2 réflexions sur “Surprises diésées

  1. Très beau texte, Frank ! Parfaitement en accord avec les sensations que cette image me procure… même si cette photo n’évoque pas pour moi la migration des cigognes, sachant qu’elle à était faite au Panama. Mais ce détail est sans importance, car l’idée d’une ouverture sur un monde idéal me convient très bien. Ce texte fait honneur à la féerie de ce lieu restée étrangement fixée sur une plaque de verre par Eadweard Muybridge, il y a plus d’un siècle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s