Ce que j’invente, existe.

Fictions imaginées.. Surprise quand deviennent réalités. L’esprit monolithique et conservateur nous empêche constamment les échappées de nos imaginaires. L’inconnu, le non-normatif sont continuellement combattus par les tristes, les sans-vies, les déjà-morts, ceux qui ont renoncés face à la profusion des possibles, à ce baroque, ce flux continu de la vie. Les prisons sont dans les têtes et les clés des cellules sont dans un abîme perdu. La majorité lutte pour conserver la structure des prisons. Tous les jours. Tout le temps.

Ce 17 octobre 2011 est nouveau et ce qui arrive l’est tout autant. Ce n’est jamais arrivé et c’est cela qui est excitant. L’inconnu est constamment sur notre chemin, précédant nos pas. Ce 17 octobre 2011, je respire… encore. Et sourit. Et chemine, un ange à mes côtés. Et la religion n’a rien à y voir si je parle de cet ange… Plutôt une force que personne ne peut atténuer.

Nous sommes dans un jeu infini…

Ce dont il s’agit : acquérir le langage. Ce qui relie…

Silence.

Advertisements

Une réflexion sur “Ce que j’invente, existe.

  1. C’est justement ce que j’avais besoin de lire, là, maintenant. Merci pour ce présent inespéré: je vais demander à mon ange de me faire la courte échelle pour passer par dessus le mur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s