Dire à haute voix le texte écrit


Dire les textes pour entendre leurs musiques : comme ce qui est tactile, la part sensible se dégage très clairement dans le rythme comme une respiration.

Exactement comme cela est. Ou ressenti, plus précisément.

Lire à haute voix. Partager nos jubilations.

Quand écrire, entendre une autre voix dans écouteurs. Voix intérieure naviguant dans flux et fils des réseaux du grand nuage.

Nuées. Et cette fleur qui pousse chaque jour prend le temps, son temps. Le texte croit de la même manière…

Mais c’est une autre histoire qui commence et celle-ci n’a pas de fin.

.

Silence

et des mots entremêlés en italiques de la voix…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s