La joie

Elle est arrivée là, sans prévenir, sans se gêner, avec des prévenances qui n’appartiennent qu’à elle. Elle a tout envahi. La joie. Et de groggy, vous vous êtes habitué. Vous l’avez invitée à rester. Elle était bien là. Vous étiez bien là avec elle. Vous vous êtes attaché.Vous vous êtes demandé pourquoi vous ne l’aviez pas invitée avant. On est parfois à mourir de soif près de la fontaine. Alors, une fois chez vous, elle n’a plus voulu partir. Et puis, vous, parce que vous n’êtes pas d’un tempérament contrariant, vous l’avez installée. Accueillie. La joie. Et ma foi, vous ne l’avez pas regretté.

Silence

Publicités

Une réflexion sur “La joie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s