fragment 1 : quand ça surgit

Sègre. La première fois qu’il a vu Miléna. Ses yeux. Un éclair, pas encore le tonnerre. Et puis… le temps perdu. La troisième fois, un regard. Un seul. Le tonnerre. Fièvreux depuis. Jours et nuits. Corps dort. Pas le choix, tombe, mausolée. Enclume. L’air en permanence poivré. Epices. L’eau est toujours chaude. Deux moi.

[Sibérie : le souffle / silence]

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s