Lettre à celle qui brise le silence

Il y a quelque part dans le monde une fée à qui l’on pense constamment. Une sorte de petit oiseau. On se demande à quoi elle pense, à quoi elle rêve. Il y a quelques kilomètres qui nous séparent d’elle. Une sortie ou deux d’autoroute. Elle est là, dans sa maison, à son travail, dans une ville… Peu importe. On regarde par la fenêtre. On regarde des collègues, des amis ou des proches. On ne les voit pas ou plus. Il y a une tension qui fait que l’air ne transporte plus les sons de la même manière. On ne s’en rendait plus compte de cet air, cet air qui vous apportait un supplément d’âme, une petite musique quand elle était près de vous. Du coup, on devient attentif au moindre mouvement mais tout cela en silence, presque en catimini. C’est épuisant, bien sûr, une torture ou un vrai bien être, un bonheur. Mais ce mot est trop chargé, trop mité. On donne plein de noms pour ce sentiment. Moi, je ne veux pas le dire ce sentiment qui m’emplit. Et qui est bien agréable. Moi, j’appelle cela tout simplement la vie. La vie qui palpite, qui permet de vous réveiller, de vous secouer parce que l’on s’était encroûté dans une pyramide d’habitude. D’un coup, ce n’est plus permis. Il faut se remettre en chemin. Retrouver le nomade qui sommeille en nous. Notre prime enfance. Celle qui faisait que chaque nouvelle sensation était une découverte de l’Amérique ou une révolution.  Alors, on se met à rire, à sourire, à divaguer et parfois, aussi, à sombrer. Quant on pense à celle qui brise le silence.

Silence

Publicités

Une réflexion sur “Lettre à celle qui brise le silence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s