un écrivain écrit

« Après avoir lu Le Chant des pistes, je lui ai dit :  » Est-ce que tu te rends compte qu’une bonne partie des gens qui figurent dans ton livre vont t’en vouloir à mort ? « 

Il m’a répondu qu’il le savait, mais qu’il n’y pouvait rien. Qu’il fallait bien qu’il rapporte les choses telles qu’il les avait vues. »

Salman Rushdie.

C’est une conversation extraordinaire et prémonitoire entre Salman Rushie et Bruce Chatwin…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s