Celui qui contemple

Il est assis devant l’abime, écoutant les silences de l’infini. Il a une certaine excitation à regarder et écouter les bruits de déplacements des nuages. Leurs fuselages qui fendent l’air. Ces milliers de potentielles gouttes d’eau qui passent au-dessus de sa tête dans le ciel bleu. Des lignes se dessinent qu’il n’imaginait pas auparavant. Soudain, une sorte d’éclair ou un craquement, il n’a pas bien perçu, puis une fissure qui se dessine sur le rocher, brut et dur, gris et terne, laissant apercevoir le magma incandescent qui s’agite par la fêlure. Et le chemin qui s’ouvre…

Pierre Ménard – Kyoto – Fév. 2011

Silence

Publicités

Une réflexion sur “Celui qui contemple

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s